l’aventure de l’édition

1964-1968 : Premières publications dans des revues : Audaces, (nouvelle, revue belge) Passe-Partout (poésie), Les herbes rouges (poésie), Liberté (nouvelles). Lecture de manuscrits, révision, correction d’épreuves pour les Éditions de l’Estérel (dirigées par Michel Beaulieu).

1968-1970 : Comités de lecture et direction de la collection Proses du Jour, aux Éditions du Jour (fondées et dirigées par Jacques Hébert). Libraire à La Maison du livre, Place Ville-Marie.

1971-1974 : Rédacteur-éditeur pour les Archives nationales du Canada, journaliste pour La revue des Postes, responsable de l’édition française pour Information Canada. Chroniqueur « Arts, lettres et spectacles » pour la radio de Radio-Canada.

1975-1978 : Rédacteur, animateur et réalisateur aux émissions culturelles de la radio FM de Radio-Canada.

1979-1981 : Directeur des Éditions du Jour, devenues propriété de Sogides.

1981-1985 : Fondation de Logidisque. Critique au journal Le Devoir pour « La revue des revues ». Développement de manuels et de logiciels de bureautique en français. Textes pour la radio de Radio-Canada. Parution de textes dans des anthologies.

1986 : Le Gouvernement du Québec, après une étude menée par des fonctionnaires, en vient à la conclusion que seuls les logiciels WordPerfect et dBase seront utilisés dans les prochaines années. Standardisation à travers tous les ministères à l’exclusion des logiciels québécois existants.

1986-1987 : Fondation des Éditions Logiques dont la mission première est de fournir aux formateurs, enseignants et utilisateurs des manuels en français de qualité dans le domaine de l’informatique.

1988 : Formation du Groupe C, regroupant 16 Cégeps qui, partout au Québec, à l’aide des manuels publiés par Logiques, dispenseront auprès des grandes entreprises et des particuliers des cours portant sur les principaux logiciels utilisés : WordPerfect, dBase, mais aussi Word, Office, Windows, Dos, etc.

1989 : Démarrage d’une collection où seront abordés les principaux impacts de l’informatique dans le monde de l’éducation ; d’où réflexion sur l’éducation et association avec les professeurs de l’Université du Québec à Montréal et le département des Sciences de l’éducation.

1990 : Parution des premiers ouvrages grand public : traductions de l’américain (Les hommes viennent de Mars…), livres pratiques (Ms-Dos simplifié), livres de cuisine (Les recettes de Madame Curé), romans populaires (notamment ceux de l’auteur Denis Monette).

1991 : Publication du premier livre en français traitant de l’Internet non seulement comme objet de réflexion, mais aussi véritable guide pratique : Le guide de l’internaute.

1992 : Premiers grands succès de librairie : Les parapluies du diable de Denis Monette, Les hommes viennent de Mars de John Gray, Pour un enseignement stratégique de Jacques Tardif.

1993 : Développement de la section distribution chez Logiques, création d’un module de diffusion indépendant qui accueille aussi d’autres éditeurs Logidiff.

1994 : Le rythme de publication atteint maintenant près de 100 livres par année, soit un nouveau livre par jour compte tenu des nouveautés et des rééditions et des réimpressions fréquentes.

1995 : Accords de distribution en Europe : France (Casteilla), Suisse (Transat) et Belgique (Vander).

1996 : Intégration des Éditions Logiques à l’intérieur de GTC (Groupe Transcontinental), liens avec les éditions d’affaires Transcontinental.

1997 : Formation d’un groupe d’édition soutenu par l’acquisition chez Transcontinental du plus grand imprimeur de livres du Québec de l’époque : les Imprimeries Gagné.

1998 : Vente par GTC du groupe d’édition nouvellement formé à la section livres de Québecor Média.

1999 : Répartition des diverses activités de la maison d’édition entre plusieurs maisons d’édition de Québecor.

2000 : Réduction du personnel. Coupures dans le développement. Relocalisation des bureaux dans un immeuble appartenant à la société Québecor.

2001 : Diminution du rythme de publication. Les activités de distribution sont transférées chez le distributeur Québec-Livres.

2002 : Le fondateur Louis-Philippe Hébert quitte les Éditions Logiques.

2003 : Ouverture de Luniver, galerie d’objets de collection et d’art populaire fondée par LPH.

2004-2011 : Services d’expert conseil pour différentes maisons d’édition dont Les Éditions de La Semaine. Fermeture de Luniver.

2012-2013 : Rachat par Louis-Philippe Hébert des Éditions de La Grenouille bleue, qui deviendront Les Éditions de La Grenouillère.

2014 : Les Éditions de La Grenouillère remportent le prix AQPF/ANEL pour la qualité du français d’un recueil de nouvelles écrites par France Boisvert (Un vernis de culture).

2015 : Les Éditions de La Grenouillère remportent un prix littéraire du Gouverneur Général pour Marie Réparatrice.

2016 : Le travail de Louis-Philippe Hébert, dont la maison d’édition a pour port d’attache Saint-Sauveur, est salué par un prix remis par le CALQ et le Conseil de la Culture des Laurentides.