prix, distinctions et bourses

Prix du Gouverneur Général (2015) pour Marie Réparatrice

Prix du CalQ (Conseil des arts et des lettres du Québec) et Prix du CcL (Conseil de la culture des Laurentides)(2016) : Créateur de l’année pour Monsieur Blacquières et Marie Réparatrice.

Prix Québecor du Festival international de la poésie de Trois-Rivières (2008) pour Le livre des plages

Finaliste au prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres Québécoises (2008) pour Le livre des plages

Prix Brigitte Fontaine de l’Académie de la vie littéraire au tournant du 21e siècle (2009) pour La chute de l’ange

Prix Saint-Denys Garneau (2009), pour le livre d’artiste Pixel (collectif)

Premier Prix du Festival de la poésie de Montréal (2012) pour Vieillir

Prix de la SODEP (2013) de la critique en revue pour J’étais enfant, critique portant sur le livre de poésie-jeunesse La saison des fantômes d’André Roy publiée dans la Revue Estuaire 148

Prix d’excellence de la critique remis par la SODEP (2013) : meilleur texte d’opinion critique sur une œuvre littéraire, pour J’étais enfant

Prix du français en informatique de l’Office de la langue française (1991) reconnaissant la société Logidisque, première maison d’édition de logiciels conçus et réalisés en français au Québec, maison qu’il a fondée en 1982 et dirigée jusqu’en 1998

Prix Fierté Montréal (Ville de Montréal) à sept reprises

Prix Entrepreneurship québécois

Prix de la Fédération informatique du Québec

Prix du Conseil de l’industrie électronique du Québec

Membre de l’Ordre des francophones d’Amérique où il a été reçu en 1985 par le poète Gérald Godin, alors ministre de la Culture, et René Lévesque, alors premier ministre, pour souligner « l’exceptionnelle qualité de sa participation à la vie française en Amérique ».

Résidence Bruno-Roy, séjour et bourse d’écriture, Saint-Jean-Port-Joli, en 2015

Boursier du Ministère des Affaires culturelles du Québec pour Le jeu du zéro (1979) et La mécanisation de l’écriture (1980) — Cerisy-Lasalle.

Boursier du Conseil des Arts du Canada pour l’écriture de Le Roi Jaune (1970), Récits des temps ordinaires (1971), Le cinéma de Petite-Rivière (1972), Textes d’accompagnement (1974), Manuscrit trouvé dans une valise (1977) et Une intelligence artificielle (1979).